Médias et réseaux sociaux: Que vaut l’amitié sur les réseaux? Comment prépare-t-on une émission de radio?

C’est à ces questions que les élèves de l’atelier relais du collège Le Luzard de Noisiel ont tenté de répondre ce mois-ci.

Pour y parvenir, ils ont analysé et déconstruit leurs rapports aux réseaux sociaux. Ils ont lu et débattu sur un article de presse paru en 2008 et qui s’intitule Simples contacts ou amis véritables?

En fin de séance, ils ont créé une carte mentale. Dans un premier temps, ils ont noté au tableau les premiers mots auxquels « réseaux sociaux » ou « médias » leurs faisaient penser. Ensuite ils ont souligné en vert les aspects positifs puis en rouge les effets néfastes de l’utilisation de ces réseaux.

La semaine dernière, ils ont rencontré Nicolas Gaudin de Radio Grand Paris, notre partenaire, afin de préparer une émission de radio.

Ils ont pu apprendre comment se construit une émission radio, imaginer des sujets à aborder et appris les techniques d’argumentation.

Le Fact checking, quésaco?

Le terme anglais Fact checking signifie littéralement « vérification des faits ». Ce travail est effectué au sein même des organes de presse par des journalistes dont l’activité principale consiste à vérifier chaque information avant qu’elle ne soit publiée.

Depuis l’explosion d’internet et le développement des réseaux sociaux, cette vérification se fait également sur « la toile » où les journalistes traquent en permanence les rumeurs infondées et les fausses informations qui pullulent sur le Net.

Quelques outils anti fake news

  • AFP factuel par l’Agence France Presse. les journalistes de l’AFP démontent factuellement des mensonges et des demi-vérités. Ils fournissent aussi le contexte sans lequel une information manque de sens, voire conduit au contresens. Leur travail, qui vise la neutralité et l’absence de préjugés, peut également aboutir à confirmer la véracité d’informations jugées douteuses par une partie du public.
  • Le décodex par le journal « Le Monde ». Il existe  un plug-in navigateur pour vérifier les sites visités pour Firefox ou Google Chrome
  • Fake-off par le journal « 20 minutes »
  • Checknews par le journal « Libération ». Ce moteur de recherche, géré par les journalistes, répond aux questions posées par les internautes. Les questions portent uniquement sur les faits que les journalistes vont vérifier.
  • Les observateurs de France 24
  • Vrai ou Fake. « Vrai ou fake » est la plateforme de factchecking et de debunking de l’ensemble de l’audiovisuel public. Elle rassemble des contenus produits par Arte, l’Institut national de l’audiovisuel, France Médias Monde, France Télévisions, Radio France et TV5 MONDE. Franceinfo passe au crible et valide après les avoir dûment recoupées toutes les informations qu’elle diffuse sur ses antennes radio, TV et numérique.

Pour conclure

Pour clore ce thème consacré aux médias, vous êtes invités à visiter une exposition augmentée sur le thème « D’où vient l’info ? » réalisé par un professeur documentaliste de l’académie de Versailles à partir des ressources des médias (AFP).

Les élèves nous parlent des Fake News

Dans leur journal publié sur ce blog le 28 janvier dernier, les élèves de l’atelier relais du collège La Boétie de Moissy-Cramayel nous alertaient sur l’omniprésence des fake news dans notre quotidien et nous appelaient à la plus grande vigilance. Ceci est encore plus vrai aujourd’hui alors que nous traversons une crise sanitaire majeure.

Nous vous proposons aujourd’hui de lire l’article paru dans le journal « Le monde des ados » le 24/03/2020 qui donne des exemples de fausses informations ainsi que des conseils pour les détecter: