L’hygiène de vie et le bien-être en question à l’atelier relais de Moissy

Depuis le début de la session, nous avons étudié avec les élèves le rapport entre le corps humain, les aliments et l’activité physique et les répercutions possibles sur la scolarité.

1 –  Les cuisines du collège sont à nous… :

Les élèves ont rencontré une diététicienne (Mme Claveau) pour un atelier alimentation et plaisir où ils ont pu mettre en valeur leurs connaissances. 

Lors de cet atelier, les élèves ont appris à :

Cet atelier aidera les élèves à atteindre un grand objectif : composer un menu équilibré pour un adolescent sur une semaine du petit déjeuner au diner…

Cet atelier a permis aux élèves de mesurer la diversité des aliments que l’on peut déguster dans son assiette. Il a également permis de sensibiliser les élèves aux risques de maladies des troubles alimentaires (obésité, anorexie, boulimie, etc.).

2 – Un peu de sport pour se détendre… :

La seconde partie vise à questionner notre rapport aux sports dans la vie de tous les jours.

Nous nous sommes rendus au street-workout le plus proche pour organiser un tournoi sportif composé d’épreuves variées.

Durant 2h, les élèves ont pu démontrer toutes leurs aptitudes physiques mais également :

  • Faire preuve d’esprit d’équipe
  • Respecter les valeurs du fair-play
  • Apprendre à se dépasser
  • Gagner en confiance en soi
  • Mener un travail sur la respiration et la récupération entre deux épreuves

Session 4 – Bien dans son corps

A l’atelier relais du collège Le Luzard de Noisiel, les élèves ont étudié le rapport entre le corps, les émotions et leur communication. 

Les séances se sont déroulées en cinq étapes distinctes :

1 – Le mur des pensées :

Dans un premier temps, nous avons chercher à identifier les moyens ainsi que les freins à la bonne santé mentale et physique, au bien-être dans son corps et à la scolarité à travers le jeu du mur des pensées . Lors d’un atelier créatif, les élèves ont réalisé une grande fresque murale possession pour s’exprimer sur le sujet.

Méthode utilisée : Les élèves doivent, par équipe, écrire le maximum de mots clés en lien avec le thème évoqué. Ils peuvent également y inclure des dessins, dates, symboles ou toutes autres références qu’ils souhaitent.

Ces exercices ont permis de s’initier au « sketchnoting » en anglais ou « dessins des idées » en français. Cette technique consiste à créer des fiches de synthèse sur une thématique pour restituer l’essentiel des notions abordées durant l’activité.

Apports pédagogiques du sketchnoting :

  1. Favorise la concentration et l’écoute active de l’élève;
  2. L’élève devient pleinement acteur de ses apprentissages en créant un moyen de communication;
  3. Améliore la mémorisation des notions abordées durant les activités;
  4. Valorise les capacités propres à chaque élève selon son style et sa méthode de prise de notes.

2 – #Ecoutestoncorps :

La seconde étape a concerné notre rapport à notre corps que les élèves estiment ne pas assez écouter au quotidien. Nous avons débattu sur de nombreux sujets liés au corps humain associés aux éléments de notre quotidien.

Exemples: faire du sport ou regarder Netflix, mal de dos et sommeil, la danse et la musique, les yeux et les jeux vidéos, alimentation et la concentration, etc.

Les élèves sont arrivés à la conclusion que le corps comme l’esprit étaient indispensables pour s’investir à l’école. 

Mais comment faire de son corps un atout pour bien suivre les cours?

Avec le soutien du professeur d’EPS nous avons pu organiser plusieurs temps de relaxation à travers la respiration mobilisant tous nos sens.

Respirer avec le ventre, focaliser son ouïe sur les bruits de la nature environnante, écouter sa respiration, sentir le poids de ses muscles, associer le souvenir à la chaleur du corps, autant d’exercices qui ont permis aux élèves de se recentrer sur eux-mêmes. Une séance de découverte et d’initiation aux gestes de 1er secours a également pu être organisée où les élèves ont appris à effectuer un massage cardiaque.

Parmi les bienfaits constatés sur les élèves à l’issue des séances :

  • Meilleure concentration durant les activités;
  • Amélioration de l’estime de soi;
  • Découverte du schéma corporel, dissociation des parties du corps, meilleure diction orale;
  • Meilleure cohésion de groupe / réductions des conflits

3 . Prévention contre le harcèlement :

La troisième étape visait à aborder un des principaux motifs de décrochage scolaire selon les élèves : le harcèlement scolaire. Pour aborder le sujet, nous avons joué à un jeu créé pour prévenir le harcèlement scolaire et s’affirmer par la répartie ou l’humour, le jeu Takattak.

But du jeu :

Chaque joueur tire une carte et lit une phrase à un autre joueur. Ce dernier doit répondre spontanément avec calme, sans insultes ni agressivité.

Après chaque carte, nous prenions le temps d’échanger sur la phrase, son message et les attitudes à avoir pour gérer la situation. Enfin, les élèves volontaires pouvaient jouer la carte tirée sous forme de théâtre d’improvisation pour nous sensibiliser.

Ce jeu a permis aux élèves de prendre conscience que d’autres moyens que la violence existent pour régler un différend et surtout de prendre confiance en eux.

4. Calculer en jouant c’est possible ! 

Grâce à une activité proposée par le professeur de mathématiques, les élèves ont découvert le pouvoir ludique du calcul mental et de la multiplication.

Les élèves ont joué au jeu Qui est-ce? version mathématiques.

But du jeu : un élève choisit un nombre parmi un tableau de chiffres. Les autres élèves doivent deviner quel est ce nombre mystère grâce aux chiffres multiples de 2, 3, 4, 5 ou 10.

5. Poètes un jour, poètes toujours

« Être humain c’est aussi vivre des émotions, on a des sentiments. On est pas des animaux ! » disait une élève de manière spontanée.

Nous avons débattu du sujet par équipe puis chacun a décidé de s’exprimer de manière libre. Les élèves ont choisi un sentiment sur lequel ils souhaitaient s’exprimer sous forme de poèmes.

Les élèves ont pu être accompagné par la professeur de français pour la construction du texte et les techniques d’écriture.

Session 5 – Bien-être au collège

A l’atelier relais du collège La Rochefoucauld de La Ferté-sous-Jouarre, les élèves ont étudié le rapport entre le corps, les émotions et leur communication. 

Les séances se sont déroulées en quatre étapes distinctes :

1 – Le mur des pensées :

Dans un premier temps, nous avons chercher à identifier les moyens ainsi que les freins au bien-être dans son corps et à la scolarité à travers le jeu du mur des pensées.

But du jeu : Durant le temps d’une musique en écoute, les élèves doivent, par équipe, écrire le maximum de mots clés en lien avec le thème évoqué. Ils peuvent également y inclure des dessins, dates, symboles ou toutes autres références qu’ils souhaitent.

Ces exercices ont permis de s’initier au « sketchnoting » en anglais ou « dessins des idées » en français. Cette technique consiste à créer des fiches de synthèse sur une thématique pour restituer l’essentiel des notions abordées dans le cours.

Apports pédagogiques du sketchnoting :

  1. Favorise la concentration et l’écoute active de l’élève;
  2. L’élève devient pleinement acteur de ses apprentissages en créant un moyen de communication;
  3. Améliore la mémorisation des notions abordées durant les activités;
  4. Valorise les capacités propres à chaque élève selon son style et sa méthode de prise de notes.

2 – #Ecoutestoncorps :

La seconde étape a concerné notre rapport à notre corps que les élèves estiment ne pas assez écouter au quotidien. Nous avons débattu sur de nombreux sujets liés au corps humain associés aux éléments de notre quotidien.

Exemples: faire du sport ou regarder Netflix, mal de dos et sommeil, la danse et la musique, les yeux et les jeux vidéos, alimentation et la concentration, etc.

Les élèves sont arrivés à la conclusion que le corps comme l’esprit étaient indispensables pour s’investir à l’école. 

Mais comment faire de son corps un atout pour bien suivre les cours?

Avec le soutien du professeur d’EPS nous avons pu organiser plusieurs temps de relaxation à travers la respiration mobilisant tous nos sens.

Respirer avec le ventre, focaliser son ouïe sur les bruits de la nature environnante, écouter sa respiration, sentir le poids de ses muscles, associer le souvenir à la chaleur du corps, autant d’exercices qui ont permis aux élèves de se recentrer sur eux-mêmes.

Parmi les bienfaits constatés sur les élèves à l’issue des séances :

  • Meilleure concentration durant les activités;
  • Amélioration de l’estime de soi;
  • Découverte du schéma corporel, dissociation des parties du corps, meilleure diction orale;
  • Meilleure cohésion de groupe / réductions des conflits

3 – Prévention contre le harcèlement :

La troisième étape visait à aborder un des principaux motifs de décrochage scolaire selon les élèves : le harcèlement scolaire. Pour aborder le sujet, nous avons joué à un jeu créé pour prévenir le harcèlement scolaire et s’affirmer par la répartie ou l’humour, le jeu Takattak.

But du jeu :

Chaque joueur tire une carte et lit une phrase à un autre joueur. Ce dernier doit répondre spontanément avec calme, sans insultes ni agressivité.

Après chaque carte, nous prenions le temps d’échanger sur la phrase, son message et les attitudes à avoir pour gérer la situation. Enfin, les élèves volontaires pouvaient jouer la carte tirée sous forme de théâtre d’improvisation pour nous sensibiliser.

Ce jeu a permis aux élèves de prendre conscience que d’autres moyens que la violence existent pour régler un différend et surtout de prendre confiance en eux.

4 – aide aux devoirs individuels avec les « devoirs faits »

Être bien dans sa peau !

Cette semaine nous avons entamé la dernière session de l’année au collège La Boétie de Moissy Cramayel sur le thème de l’hygiène de vie et du bien-être. Lors de cette 1ère séance avec les élèves nous avons:

  1. Joué à des jeux coopératifs visant à créer une cohésion de groupe grâce au théâtre d’improvisation (jeu du roi et de la reine, le téléphone des émotions, etc.) ;
  2. Analysé la notion d’être bien dans sa peau: les élèves avaient pour exercice de lister tous les mots apparentés au bien-être;
  3. Échangé et débattu sur la confiance en soi grâce à un jeu gourmand.

Cette séance a permis aux élèves de s’exprimer en utilisant d’autres langages puis de gagner en confiance en eux.

L’objectif de cette session sera de questionner les mécanismes du bien-être et son impact sur le corps humain, les relations entre pairs puis la confiance en soi.

On se régale !

Un fois de plus, écoles, collèges et lycées ont fermé leurs portes en raison de la situation sanitaire. Ce qui n’empêche pas les ateliers relais de fonctionner. Comme la première fois, nous avons su nous adapter en proposant aux élèves des activités à distance.

Des ateliers culinaires ? Et pourquoi pas ? Cette idée est née d’un constat à l’occasion du 1er confinement: Nous avions remarqué des bouleversements dans nos hygiènes de vie (sommeil décalé, changement de régime alimentaire, prise ou perte de poids, etc.). Il fallait donc mettre l’accent cette année sur la question de l’alimentation pour favoriser une bonne l’hygiène de vie et notre bien-être.

Ensemble, nous avons dressé la liste des fruits et légumes de saison puis eu l’idée d’un challenge ludique à partager à distance: L’atelier des chefs !

Nous nous sommes  inspirés de l’émission « Tous en cuisine » diffusée sur M6 pour monter ce challenge et sensibiliser les élèves sur la multiplicité des possibilités qui nous sont offertes pour nous nourrir sainement.

Plusieurs thèmes ont été proposés:

  1. Challenge fruit et légumes de saison: le principe est simple, cuisiner une entrée, un plat ou un dessert avec au moins un fruit ou légume de saison
  2. Challenge pizza: préparer et composer une pizza soi-même selon nos envies
  3. Challenge gâteau: Préparer un gâteau selon la recette de notre choix (soit au chocolat ou soit au yaourt)
Salade de pommes de terre, beignets de banane, tarte aux fruits, carry poulet et brochettes de fruits
Pizzas au fromage, fromage et œuf, au chorizo, aux légumes, oignons et champignons
Gâteau au yaourt nature, façon crumble, moelleux, fondant et cake au chocolat

Durant chaque challenge, des jeux ludiques comme des quizz, questionnaires ou jeux d’équipe avaient lieu pour prolonger l’esprit de camaraderie.

Ces activités ont permis aux élèves de:

  • Partager des moments conviviaux entre élèves tout en poursuivant les apprentissages
  • Partager des moments drôles avec leurs familles (anecdotes et fous rires garantis)
  • Agir pour favoriser son propre bien-être
  • Développer la confiance en soi et l’estime de soi

D’autres challenges sont à venir !

16 octobre – Journée mondiale de l’alimentation

Aujourd’hui avec Killian, élève de 3ème, nous avons choisi de profiter de la journée mondiale de l’alimentation pour vous parler de deux sujets importants: le gaspillage alimentaire et la mauvaise alimentation.

Nous le savons tous, pour vivre en bonne santé, il faut bien se nourrir, manger sainement, varié et équilibré. Nous avons, pour beaucoup d’entre nous, la possibilité de pouvoir le faire mais des millions de personnes dans le monde n’ont pas cette chance là. Il est donc important de ne pas gaspiller la nourriture. En France, les pertes et gaspillages alimentaires représentent 10 millions de tonnes de produits par an !!! Le pain est le produit le plus gaspillé dans notre pays. On estime que chaque français jette environ 4,5 kg de pain par an.

Plutôt que de jeter le pain, nous pouvons le réutiliser pour la préparation de différents plats et desserts .Nous vous proposons une recette créée à base de pain sec qui saura vous régaler pour le goûter:

Nous voulions également aborder le sujet de la mauvaise alimentation qui concerne beaucoup d’entre nous. Même s’ils ont la possibilité d’accéder à une alimentation variée, beaucoup de collégiens préfèrent sortir de leur établissements scolaires sur le temps du midi plutôt que de se rendre à la cantine. En cause:

  • Des plats souvent industriels, pas attirants, sans saveur;
  • Des plats trop chers. Bien souvent, il est moins cher de se rendre au kebab que de déjeuner à la cantine;
  • Des cantines bruyantes où il est impossible de se retrouver entre amis pour discuter;

Cette mauvaise alimentation associée à un manque d’activité physique a des conséquences sur la santé en favorisant l’apparition de maladies parfois très graves (surpoids, obésité, maladies cardio-vasculaires, etc…). Si les collèges proposaient des plats cuisinés à partir de produits frais, locaux et de saison à des tarifs abordables pour tous, cela encouragerait les élèves à retrouver le chemin des cantines et cela limiterait le gaspillage.

Pour conclure, nous vous proposons de vous rendre sur le site jardinons à l’école pour en apprendre plus sur les fruits et les légumes que nous consommons.

Merci Killian de nous avoir partagé ton expérience et donné ton avis !

15 octobre – journée mondiale du lavage des mains

Le 5 mai dernier, l’hygiène des mains avait déjà fait l’objet d’une journée mondiale et nous avions publié un article à ce sujet que vous pouvez retrouver en cliquant sur le lien ci-dessous:

https://ateliersrelaispep77.wordpress.com/2020/05/05/05-mai-journee-mondiale-du-lavage-des-mains/

Il n’est pas trop de 2 journées pour rappeler combien ce geste simple est essentiel dans la lutte contre la propagation des microbes et le développement des maladies.

Le lavage des mains, c’est tous les jours. Alors protégeons-nous et protégeons les autres en nous lavant les mains fréquemment !