C’est parti pour le challenge art et société !

Sur le modèle du #tussenkunstenquarantaine (l’art en quarantaine), défi lancé lors du 1er confinement sur le réseau social Instagram (voir notre article du 17/04/2020), les élèves de l’atelier relais du collège le Luzard de Noisiel ont été invités à voyager dans temps au travers des différents mouvements artistiques de la Renaissance à aujourd’hui.

Ce projet a démarré alors que les établissements scolaires étaient à nouveau fermés et les séances se sont donc déroulées en visioconférence. Les objectifs poursuivis sont les suivants :

  1. Découvrir les mouvements artistiques et historiques;
  2. Saisir les transitions sociétales et culturelles à travers plusieurs artistes majeurs;
  3. Étudier l’évolution de la condition féminine et développer l’esprit critique;
  4. Renforcer la confiance en soi;
  5. Développer l’expression plastique en détournant une œuvre culte pour la réinterpréter.

Avant de laisser libre cours à leur imagination, les élèves ont appris à décrypter une œuvre : déterminer la nature de l’œuvre, situer une scène dans l’espace et dans le temps, observer les personnages dans leurs attitudes, expressions et apparences, etc.

Une fois cette analyse réalisée, nous avons sélectionné un certain nombre d’œuvres marquantes de la renaissance, de l’époque baroque et de l’époque contemporaine et les avons proposées aux élèves. Ils en ont retenu six et les ont analysés à l’aide de leurs connaissances.

Ce travail a été aussi l’occasion pour eux de s’interroger sur la place de la femme et sa représentation aux différentes époques picturales. Ils ont pu observer par exemple que les canons de beauté (idéal de beauté) n’étaient pas les mêmes selon les périodes et que les artistes devaient s’y conformer.

De même, de nombreuses œuvres étaient réalisées sur commande de mécènes ou de la royauté, ce qui limitait considérablement la liberté d’expression de leurs auteurs.

Les élèves ont découvert que beaucoup d’artistes contemporains se sont appropriés, à l’occasion, une ou plusieurs œuvres de leurs prédécesseurs et les ont réinterprétées selon leur sensibilité et le(s) message(s) qu’ils(elles) souhaitaient faire passer.

A l’exemple de ces artistes, les élèves ont eu envie de relever le défi des chefs-d’œuvre faits maison. D’autres élèves du collège ont également décidé de participer au challenge.

Pour clore la session, les artistes ont organisé une grande exposition révélant l’ensemble de leurs créations. Les élèves du collège, les professeurs comme la direction de l’établissement ont tous pu bénéficier d’une visite guidée par les élèves expliquant à la fois démarche artistique mais aussi ce que cette expérience leur avait apporté. Pour le plaisir des yeux, ils en ont profité pour présenter leurs différents ateliers culinaires réalisés en visioconférence durant le confinement.

Félicitations aux élèves pour leur excellent travail, leur assiduité ainsi que leurs attitudes !

On se régale !

Un fois de plus, écoles, collèges et lycées ont fermé leurs portes en raison de la situation sanitaire. Ce qui n’empêche pas les ateliers relais de fonctionner. Comme la première fois, nous avons su nous adapter en proposant aux élèves des activités à distance.

Des ateliers culinaires ? Et pourquoi pas ? Cette idée est née d’un constat à l’occasion du 1er confinement: Nous avions remarqué des bouleversements dans nos hygiènes de vie (sommeil décalé, changement de régime alimentaire, prise ou perte de poids, etc.). Il fallait donc mettre l’accent cette année sur la question de l’alimentation pour favoriser une bonne l’hygiène de vie et notre bien-être.

Ensemble, nous avons dressé la liste des fruits et légumes de saison puis eu l’idée d’un challenge ludique à partager à distance: L’atelier des chefs !

Nous nous sommes  inspirés de l’émission « Tous en cuisine » diffusée sur M6 pour monter ce challenge et sensibiliser les élèves sur la multiplicité des possibilités qui nous sont offertes pour nous nourrir sainement.

Plusieurs thèmes ont été proposés:

  1. Challenge fruit et légumes de saison: le principe est simple, cuisiner une entrée, un plat ou un dessert avec au moins un fruit ou légume de saison
  2. Challenge pizza: préparer et composer une pizza soi-même selon nos envies
  3. Challenge gâteau: Préparer un gâteau selon la recette de notre choix (soit au chocolat ou soit au yaourt)
Salade de pommes de terre, beignets de banane, tarte aux fruits, carry poulet et brochettes de fruits
Pizzas au fromage, fromage et œuf, au chorizo, aux légumes, oignons et champignons
Gâteau au yaourt nature, façon crumble, moelleux, fondant et cake au chocolat

Durant chaque challenge, des jeux ludiques comme des quizz, questionnaires ou jeux d’équipe avaient lieu pour prolonger l’esprit de camaraderie.

Ces activités ont permis aux élèves de:

  • Partager des moments conviviaux entre élèves tout en poursuivant les apprentissages
  • Partager des moments drôles avec leurs familles (anecdotes et fous rires garantis)
  • Agir pour favoriser son propre bien-être
  • Développer la confiance en soi et l’estime de soi

D’autres challenges sont à venir !

Les chroniqueurs radio sont à l’atelier relais !

Les élèves de l’atelier relais du collège Le Luzard ont participé et animé une émission radio que vous pouvez écouter en cliquant sur le lien ci-dessous:

En collaboration avec notre partenaire Radio Grand Paris, les élèves ont découvert l’univers de la radio et des moyens de communication.
Descriptions d’affiches de cinéma, jeu du speech, blind test et débat étaient au sommaire de l’émission. Les élèves ont pu apprendre à se présenter. Au travers de jeux pédagogiques, ils ont découvert qu’ils pouvaient collaborer collectivement autour d’un projet commun.

Félicitations à eux et merci Nicolas !

Addictions et adolescence : ce qu’en pense nos collégiens

Au cours de cette 3ème session des ateliers relais des collèges La Boétie à Moissy-Cramayel et La Rochefoucauld à La Ferté-sous-Jouarre, les élèves s’interrogent sur les freins à la réussite scolaire. Parmi les différents freins évoqués, nous avons choisi avec eux de porter notre attention sur une problématique courante chez les collégiens: les addictions.

A l’aide du jeu Addi Ado ©, nous avons mené un travail analytique sous le nom « Protèges ton prochain, mais toi aussi ! ».

Addi Ado © est un jeu de cartes qui permet d’aborder l’ensemble des thèmes en lien avec les pratiques addictives. Chaque carte comprend un dessin humoristique et une affirmation qui est bien souvent une idée reçue.

Les objectifs sont les suivants:

  1. Prendre conscience des motivations liées aux consommations de substances addictives, évaluer les prises de risques et observer les conséquences sur les relations sociales
  2. Développer l’esprit critique par des débats pour libérer la parole
  3. Utiliser le théâtre-forum pour s’exprimer à travers des personnages

Pour ce faire, nous avons débattu sur quatre thématiques relatives aux addictions :

  • Le smartphone : comment conserver des relations sociales saines ?
  • Les addictions alimentaires : les risques et conséquences de l’anorexie ou de la boulimie
  • Les dangers du tabac : comment lutter contre les premières consommations ?
  • Les jeux vidéo : comment conserver le lien entre le virtuel et la réalité ?

L’ensemble des échanges menés a permis d’aboutir à des définitions communes rédigées par les élèves. Ce travail transversal a contribué à une prise de conscience mais aussi de gagner de la confiance en soi.

A la suite de ce travail, certains groupes ont commencé à créer des saynètes exprimant une thématique de leur choix.

Pour prolonger ce travail, chaque élève a eu pour mission d’en parler à ses parents ou à des amis durant un repas à l’aide d’une carte du jeu.

Dans les prochaines semaines, nous poursuivrons cette démarche par la réalisation de théâtre-forums sur chacune des thématiques évoquées.

Clap de fin de la session 2 de l’atelier relais du Mée-sur-Seine

Le 11 février dernier s’est achevée la session 2 de l’atelier-relais du collège E. Triolet du Mée-sur-Seine avec la restitution des travaux réalisés par les élèves en présence des parents d’élèves, des référents pour les élèves provenant d’autres établissements, de l’équipe pédagogique de l’atelier et de la direction du collège.

En raison du protocole sanitaire, cette restitution s’est déroulée au sein du réfectoire du collège. Les contraintes imposées par la situation n’ont pas minoré l’enthousiasme et la fierté des élèves de présenter leurs réalisations. Ils ont pu, chacun à leur tour, dresser le bilan de leurs expériences et souvenirs marquants. Ils se sont également fixés des objectifs pour préparer leur retour en classe.

Nous les félicitons pour leur engagement et la qualité de leur travaux.

Bonnes vacances à toutes et tous et à très bientôt 😃

Dénonçons le gaspillage alimentaire !

Suite à la dernière séance où ils ont pu visionner la vidéo retraçant le parcours d’Agathe la patate (voir notre article), les élèves de l’atelier relais du collège La Boétie de Moissy Cramayel ont décidé à leur tour de sensibiliser leurs camarades aux conséquences du gaspillage alimentaire.

Ils ont utilisé la technique du livre pop-up (un livre animé avec des éléments qui se déploient à l’ouverture d’une page) pour raconter l’histoire d’Agathe.

Ecrire pour parler de soi

Lors de cette séance de la session Le portrait sous toutes ses formes, les élèves de l’atelier relais du collège Le Luzard de Noisiel ont travaillé à partir de leurs centres d’intérêt dont celui du rap, musique populaire.

Nous avons analysé et déconstruit la représentation du rap et les différents clichés qui sont véhiculés dans la société. Pour se faire, nous avons visionné une vidéo YouTube qui imagine le monde sans rap (à visionner en cliquant ci-contre)

Les élèves ont ensuite, par groupe, composé des textes de rap livrant des messages d’engagement sur le thème Rappe ta cause. Parmi les sujets abordés: le racisme, l’épidémie de covid 19, la réussite, la famille, apprendre à se connaître.

Cette activité a permis aux élèves de prendre confiance en eux, s’affirmer, collaborer, développer leur esprit critique puis porter un regard sur les relations humaines.

Félicitations pour leur travail !

Quand il est question de savoir-être…

A partir d’une situation simple (un élève qui se lève sans autorisation pour jeter son papier à la corbeille), nous avons échangé et débattu avec les élèves de l’atelier-relais du collège La Boétie de Moissy-Cramayel sur les notions de droits et de devoirs à l’école. Cette étape préalable a été utile pour poser les bases d’une bonne compréhension et de bonnes relations entre adultes et élèves.

Pour illustrer ces échanges, les élèves ont proposé de réaliser une affiche symbolique en clin d’œil à la Déclaration des Droits de l’Homme que certains avaient déjà étudiée. 

Ce travail a permis aux élèves de se sentir à l’aise et d’évaluer les différences et les similitudes existant entre l’atelier relais et les cours en classe entière. Les élèves comprennent mieux désormais les attentes de leurs professeurs et ce qu’il leur est permis de faire et dire au sein de l’école.

Le cyber-harcèlement: facteur de décrochage scolaire

Suite au travail mené sur les thématiques de la place de soi dans le groupe et dans la société / grandir avec les autres / trouver sa place sur les réseaux sociaux, les élèves de l’atelier relais du collège La Rochefoucauld se sont intéressés à une problématique pouvant conduire au décrochage scolaire, le cyber-harcèlement.

Les élèves ont, dans un premier temps, visionné une vidéo explicative de cette forme de violence scolaire en plein essor dans les collèges: 1 jour, 1 question – c’est quoi le cyberharcèlement ?. Ils ont ensuite débattu sur ses causes, les méthodes employées par les harceleurs(euses) et surtout les conséquences pour les victimes comme pour les auteurs(es) des faits.

Afin de décrire ce phénomène, les élèves vont se servir du théâtre-forum, technique qu’ils ont découverte ces deux dernières semaines. Le théâtre-forum, créé par Augusto Boal dans les années 1960 consiste à jouer des scènes de la vie quotidienne pour sensibiliser à une problématique ciblée avec la participation du public. Le but du jeu est d’imaginer plusieurs scénarios possibles pour parvenir à solutionner le problème donné. Cette technique interactive a permis aux élèves de valoriser plusieurs compétences clés telles que:

  • Utiliser de nouvelles techniques de communication participative;
  • Comprendre et maitriser ses émotions;
  • Renforcer la confiance en soi et l’estime de soi;
  • Renforcer la compassion sociale « savoir se mettre à la place des victimes »;
  • Stimuler la créativité des élèves dans l’écriture de scénarios – découvrir les métiers de la culture et du spectacle.

Avant toute chose, les élèves ont étudié les différentes techniques du théâtre et participé à des exercices de langage non verbaux. Ensuite, ils ont pu imaginer une histoire inspirée de faits réels, rédiger un script, répartir les rôles puis jouer les scènes. Le fruit de ce travail se concrétisera en un scénario intitulé La Rumeur :

Maissa est une élève de 4ème au Collège Mars. Plutôt discrète, elle peut compter sur son amie Anissa.

Un jour, Pierre, un garçon populaire du collège, éprouve des sentiments pour Maissa. Il décide donc de demander conseils auprès d’Anissa, puis va déclarer sa flamme à Maissa.

Au bout de quelques heures, Maissa décide finalement de repousser ses avances. 

Vexé par ses copains qui se moquent de lui, Pierre se venge et lance une rumeur dégradante sur Maissa.

La rumeur circule très vite dans le collège mais aussi sur les réseaux sociaux où elle reçoit des tonnes de messages violents de personnes qu’elle ne connaît pas.

Maissa vit très mal cette situation…

Quelle sera la suite de l’histoire ? A vous de créer deux suites possibles

Les élèves ont joué cette pièce devant l’ensemble de l’équipe pédagogique. Elle a même vu la participation de la direction et des assistants pédagogiques qui ont accepté de jouer certains rôles de l’histoire dans un cadre convivial.

Bravo et félicitations aux élèves pour leur travail et leur implication !

Parlons écologie et éco-responsabilité

Parlons écologie et éco-responsabilité

Mercredi dernier, nous avons abordé la question de l’écologie pour la planète avec les élèves de l’atelier relais du collège La Boétie de Moissy-Cramayel. Ensemble, nous avons commencé par lister les fruits et légumes que nous consommons et recherché leurs pays ou région d’origine (Maroc, Tunisie, Mauritanie, Mali, Bretagne, Turquie et Kurdistan)

Ensuite nous avons identifié les différentes menaces qui pèsent sur la planète Terre si nous ne nous mobilisons pas. A ce sujet, les élèves se sont montrés concernés et responsables.

Dans un second temps, les élèves ont participé à un quizz puis visionnés deux vidéos:

  1. Quizz sur les gestes éco-citoyens. A l’issue de ce quizz, les élèves ont été sensibilisés sur les modes de transports à privilégier pour participer, à leur échelle, à la protection de la planète. Pour ce faire, les élèves ont comparé différents moyens de se rendre à Paris à partir de Moissy (vélo, à pied, voiture, transports, etc.), le but était de choisir le moyen de transport le plus écologique.
  2. Vidéo de sensibilisation au gaspillage alimentaire (l’histoire d’Agathe la patate): https://www.youtube.com/watch?v=59FH0MkMxf4&feature=emb_logo. Les élèves sont tous conscients des conséquences néfastes du gaspillage et mènent déjà quelques gestes pour ne pas gaspiller.
  3. Vidéo « Coronavirus: la nature reprend ses droits » : https://www.lumni.fr/video/coronavirus-la-nature-reprend-ses-droits

A chacune des étapes, les élèves ont tous participé, donné leurs opinions et approfondi leur connaissances.

Les objectifs

A la fin de la session, les élèves seront capables de restituer leurs connaissances et leur compréhension des activités du jour en créant un livret pop-up de la vidéo sur le gaspillage alimentaire en reprenant les étapes de la vie d’Agathe, depuis le champ jusqu’à la poubelle domestique. L’idée est qu’ils repartent avec un livret ou une carte individuelle, au choix, réalisés en utilisant cette technique.